Archives pour la catégorie News & Annonces

[Lecture] Fées et Amazones [Olivier LEDROIT]

fées et amazones - Ledroit

4e de Couverture:

Une ode au beau sexe, par le flamboyant dessinateur de Wika

Connu pour son talent à réaliser d’incroyables planches épiques fourmillant de détails, Olivier Ledroit sait aussi se montrer délicat pour évoquer le corps et la sensualité. Il nous le montre ici de la plus belle des manières ! Pour le plaisir des yeux : fées, geishas, démones, et autres sorcières se succèdent, toutes plus somptueuses les unes que les autres, le tout avec ce soupçon de steampunk si cher au dessinateur de Wika.
Variant les techniques, en couleur ou en noir et blanc, sans jamais basculer dans la pornographie, cet auteur à nul autre pareil met à l honneur le beau sexe dans un splendide recueil d illustrations, sobrement intitulé Fées et Amazones.

Informations Pratiques:

  • Volume: 128 pages
  • Editeur :  Glénat (3 juin 2015)
  • Collection : Bande Dessinée
  • Version électronique

L’avis de la croqueuse de livres:

Bonjour à tous!
Si vous avez l’habitude de me lire, vous avez dû comprendre que j’ai un attrait certain pour le Steampunk et la fantasy, mais aussi pour l’art.
Alors forcément, quand je tombe sur un livre qui propose d’unir les trois, je ne peux que me jeter dessus avec avidité. 🙂

Olivier Ledroit est un artiste connu notamment pour certains opus des « Chroniques de la Lune Noire » et plus récemment pour sa série « Wika ». Il a un talent certain et mélange habilement un style résolument baroque avec des notes de comics. Je relèverai aussi son incroyable sens du détail. Je ne suis pas forcément fan de certaines planches particulièrement chargées, mais force est d’admettre que ce Artbook « Fées et Amazones » est loin de ces écueils pour ne conserver que délicatesse et poésie.

Je me permets de vous mettre quelques planches, liées directement à la galerie de Glénat car des images valent mieux que de longs discours :

Bilan: 

 J’ai été complètement charmée par cet ouvrage et si je l’ai pris en version electronique pour me faire une idée, je sais d’ores et déjà que je me le procurerai également en version papier (ne serait-ce que pour pourchasser l’auteur et en avoir une dédicace 😉 ).

A noter également qu’actuellement, Glénat expose Olivier Ledroit dans sa galerie sur Paris jusqu’à la fin du mois ( lien ici )

Et si vous souhaitez découvrir un peu plus l’artiste, n’hésitez pas à faire un tour sur son site web : http://www.olivier-ledroit.com

ps: si vous voulez me faire plaisir, n’hésitez pas à m’offrir une de ces toiles… ;p

Note globale: 19/20

Bienvenue Gallifez!

Bonjour à tous!

Comme annoncé récemment, l’équipage de l’Ancre de Papier s’est agrandi. Voici donc quelques informations supplémentaires sur notre nouveau moussaillon.

Il s’agit d’une charmante donzelle de 24 printemps qui navigue dans les contrées du centre de la France au milieu des volcans.
Férue de SF et de romans d’anticipation, la demoiselle comblera donc mes (très grosses) lacunes en la matière. Vous aurez rapidement l’occasion de constater qu’elle a la plume leste et habile. 🙂

Pour que vous appreniez à mieux la connaître, elle a accepté de se prêter au jeu du portrait chinois… 

stea

Si tu étais un genre littéraire:
L’anticipation (1984, Ravage… )

Si tu étais un titre de livre:
L’Arbre des possibles (B. Werber)

Si tu était un support d’écriture :
Un carnet Moleskine

Si tu étais une façon d’écrire :
au stylo noir, en Italique, avec plein de croquis et de ratures

Si tu étais un personnage de fiction:
Le Onzième Docteur, celui qui dédramatise et qui avance.

Si tu étais une époque:
Le Paléolithique, car c’est une période où l’homme savait survivre de lui-même en s’aidant de la nature et non en la détruisant.

Si tu étais une créature fantastique :
Une Nymphe (Napée, protectrice des vallées boisées et des grottes)

*** Questions complémentaires ***

Tes genres littéraires préférés:
Anticipation, Science-fiction (Et bien sûr le mélange des deux).

Ton livre fétiche :
La nuit des temps (R. Barjavel)

Ton personnage de fiction favori :
François Deschamps (Ravage, R. Barjavel)… oui, je sais, encore Barjavel !
François est un marginal, solitaire, il n’est pas intégré à la société moderne. Alors que le monde s’écroule et que toute technologie devient inutilisable, il va être le seul à savoir s’adapter et mener quelques hommes à la survie. Il devient fondateur d’une nouvelle civilisation.

 Quelque chose à ajouter?  :
J’aime les gaufres ! \o/

 

Donc bienvenue Gallifez et à très vite pour ta première chronique! 

[Evènement] Pierre Pevel au Dernier Bar Avant la Fin du Monde (Paris)

Oyez oyez amis parisiens!

Pierre Pevel sera en dédicace au Dernier Bar Avant la Fin du Monde  pour faire la promotion du premier tome de son nouveau cycle:  « Haut royaume« .

Rendez-vous est donc donné dans ce haut lieu d’expression des cultures de l’imaginaire, le 25 avril à 18h30 au 19 avenue Victoria, 75001 Paris.

Je n’ai, pour ma part, pas encore eu l’occasion d’aller visiter l’endroit, mais il est en tête de ma liste de choses à faire lors de ma prochaine escale dans la capitale.

[Reportage]France 5 – Entrée Libre du 8-04-2013: Le succès de la Fantasy

Reportage Fatasy - Entrée Libre- France5
Cliquez sur l’image pour avoir accès au reportage.

Un reportage sympa sur le succès de la Fantasy, diffusé hier soir sur France 5 dans le cadre de l’émission Entrée Libre.
Le reportage lui même va de la minute 7:10 à 12:30

Il est assez court mais fait un petit topo sur la place de la Fantasy dans la littérature actuelle et donne quelques chiffres pertinents: 5,5 millions de livres vendus, 60 millions d’euros de chiffre d’affaire, un développement important surtout depuis 10 ans…

On notera aussi les interventions de Stéphane Marsan (Bragelonne) et Carola Strang (Le Pré aux Clercs) qui nous donnent leur approche du genre et ce qui fait son succès.

Je regrette cependant que les seuls exemples évoqués soient les ouvrages de Tolkien et Le Trône de Fer (qui ont tous deux fait l’objet d’adaptation télévisées ou cinématographiques), mais j’imagine qu’il est difficile de donner dans l’exhaustivité en seulement 5 minutes et qu’il leur fallait rester abordables au plus grand nombre. [bon j’avoue, Mathieu Gaborit est aussi évoqué, mais juste quelques secondes…]
Il est cependant agréable de voir que les genres de l’imaginaire ne sont plus l’apanage des doux rêveurs mais bel et bien des genres littéraires à part entière qui touchent une part croissante de la population.

[Reportage]Arte – Thema – Le livre selon Google

lelivreselongoogle

Le 2 Avril dernier, dans le cadre de son programme « Thema », Arte a diffusé un reportage assez intéressant sur la politique de Google Books.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe, depuis 2004, Google s’est lancé dans une vaste opération de numérisation dont l’objectif serait de numériser tous les ouvrages existants pour les réunir sur une vaste base de données. A ce jour, plus de 20 millions d’ouvrages ont déjà été numérisés.

Cependant, si quelques grandes universités américaines ont participé avec enthousiasme à ce projet de grande envergue, ce dernier n’est pas du goût de tous. Effectivement, d’une part, Google a bafoué à bien des égards les droits des auteurs et des éditeurs et d’autre part, la qualité des numérisations effectuées laisse parfois grandement à désirer. Se pose aussi la question du monopole de la culture et de l’information.
C’est pourquoi depuis 2005, plusieurs actions en justice ont été initiées contre le géant de Mountain View.

Ce reportage traite d’une part du projet et de son initiation par Google, mais aussi de ces actions en justice qui s’apparentent à la lutte de David contre Goliath. L’enquête traite aussi des dérives qui pourraient découler d’un tel pouvoir entre les mains d’une seule firme puisque comme le disait le philosophe Francis Bacon: « le savoir c’est le pouvoir ».

Le point de vu du reportage est assez clairement « contre » le géant, il est donc à relativiser. Néanmoins il regorge d’informations intéressantes et, pour ma part, j’ai beaucoup appris en le regardant.

Ce dernier n’étant plus disponible sur le replay de Arte, vous pourrez le retrouver scindé en deux parties sur Daily Motion:
Partie 1
Partie 2