[Lecture] La Compagnie Hyde [Romain COMBES]

images

4e de Couverture:

Un homme est recruté par une organisation dont les membres se métamorphosent en monstres pour lutter contre des forces démoniaques.

Nous considérons les vampires, loups-garous, goules et autres êtres des ténèbres comme purement fictifs, mais une poignée d’élus connaît la vérité : ces créatures existent réellement, et évoluent au coeur même de notre société. Une organisation secrète surveille leurs moindres faits et gestes et intervient en cas de danger pour la population humaine. Elle a pour nom « La Compagnie Hyde ».

Lorsque Gabriel Andreas est recruté par cette dernière, il découvre que les membres de cette organisation doivent fréquemment subir une métamorphose à l’issue de laquelle ils deviennent aussi monstrueux que les créatures qu’ils pourchassent. Mais cette transformation est dangereuse et peut s’avérer définitive. Ayant tout à apprendre, et la Compagnie Hyde devenant la cible de forces démoniaques, Gabriel parviendra-t-il à sauver son humanité ?

Informations Pratiques:

  • Volume: 591 KB (+/- 70 000 mots)
  • Editeur : ? (je suppose qu’il s’agit d’auto-édition) – Mars 2012
  • Collection : /
  • Version numérique (format Kindle)

L’avis de la croqueuse de livres:

J’ai lu ce livre l’année dernière, mais je suis retombée dessus en faisant du tri dans ma bibliothèque Booknode et m’en souvenant encore parfaitement, je prends le parti de vous faire un petit topo.

J’ai été clairement appâtée par la jolie couverture (« victime du marketing » inside) et le résumé prometteur. Je me suis donc lancée avec enthousiasme dans la lecture de ce petit roman écrit par un jeune auteur français.

J’avoue avoir été très déçue. Le concept était intéressant et il y a pas mal de bonnes idées dans ce livre, mais au final, le style d’écriture assez pauvre ainsi que les incohérences répétées ajoutés aux personnages assez fades, ont complètement annihilé le moindre avis positif que j’aurais pu avoir.
Le héros est terne au possible. Pourtant, le fait de prendre un sans domicile comme protagoniste principal était engageant, cela aurait pu ouvrir de multiples portes. Mais ni son passé, ni son évolution intérieure ne sont exploités. Après, on peut supposer que l’auteur gardait ces infos là pour les tomes suivants (à priori il devrait y en avoir 3, je n’en ai trouvé qu’un), mais ce manque d’information est handicapant pour s’identifier au personnage et s’immerger dans l’histoire. Il en va de même pour le personnage de Mona. On sent qu’elle a un lourd passif, qui peut expliquer son caractère bien trempé. Mais il n’est pas bien exploité et l’explication de son attitude qui apparaît vers la fin est complètement bâclée.
Je ne m’attarderais même pas sur les autres personnages tellement ils ne m’en semblent pas dignes d’intérêt.
Je ne vous dévoilerai pas non plus les détails de l’histoire, mais un conseil: si vous vous lancez dans cette lecture, prenez ça au 15e degré, un peu comme un navet de série Z, tellement l’évolution de l’histoire est improbable et bancale… Juste pour vous donner un avant goût: des monstres de 6 à 12 mètres de haut qui se battent en pleine ville mais n’attirent pas l’attention des gens ou des autorités, ça vous semble crédible?

Bilan: 

Vous aurez compris que j’ai été dépitée par cette lecture qui aurait pu être vraiment sympa  sans les erreurs grossières qui le jalonnent et la sous exploitation manifeste des personnages. Du potentiel mais pas de transformation de l’essai.
Inutile de préciser que je ne lirai pas la suite…

Note globale: 6,5/20