Archives pour l'étiquette Gardella

[Lecture] Les Chroniques des Gardella, tome 1 : Chasseurs de vampires [Colleen GLEASON]

Les Chroniques des Gardella, tome 1 : Chasseurs de vampires

4e de Couverture:

A chaque génération, un membre de la famille Gardella doit assumer la lourde responsabilité de l’héritage familial : cette fois, c’est Victoria Gardella qui devient « Vénatore », chasseuse de vampires. Dans le Londres de l’époque victorienne, la jeune femme se révèle une redoutable adversaire des créatures des ténèbres. Jusqu’au jour où une passion dévastatrice s’en mêle.

Victoria se retrouve écartelée entre son devoir familial et le célibataire le plus en vue de la capitale, le fascinant marquis Philip de Rockley. A l’heure d’affronter le vampire le plus puissant de toute l’Histoire, Victoria va devoir choisir entre son devoir et ses sentiments…

Informations Pratiques:

  • Poche: 410 pages
  • Editeur : City Editions (6 juin 2012)
  • Collection : City poche
  • Version papier

L’avis de la croqueuse de livres:

J’avoue que j’ai été globalement assez déçue par ce livre, tant sur le fond que sur la forme.

Tout d’abord sur la forme:

A mon sens ce livre n’est pas à classer dans la littérature jeunesse (je l’ai trouvé dans le rayon littérature enfant/jeunesse chez Decitre) – même si ce n’est pas omniprésent, il y a tout de même des scènes assez crues qui pourraient choquer les plus jeunes.
L’Editeur a fait un travail excecrable: fautes en pagaille, coquilles, mise en page plus qu’approximative, erreurs de traduction… bref, catastrophique. A plusieurs reprises cela a failli m’empêcher de terminer ce livre… Cela me semble plutôt limite de la part d’un éditeur comme Hachette…

Ensuite au niveau du fond:

L’idée de base est plutôt bonne, notamment le fait que l’action se déroule à l’époque victorienne. Je regrette toutefois les descriptions un peu brouillonne. Au niveau du vocabulaire par contre on remarque de certains efforts. Cependant, je pense que la traduction a sans doute quelques lacunes car il y a de nombreuses redondances au niveau du vocabulaire, ce qui donne parfois des passages un peu lourds.
L’histoire en elle même est assez sympathique. La fin est un peu convenue mais sans doute indispensable pour l’évolution de l’héroine.
Les personnages: je trouve dommage que les personnages n’aient pas été plus travaillés. Il y a aussi des incohérences dans certaines scènes et dans les personnalités même des protagonistes. Comme Victoria qui est tantôt très mature et consciente de sa mission, tantôt futile et inconsistante. Les personnages de Eustacia et Max auraient pu être très intéressants si on en avait su un peu plus. Peut-être est-ce le cas dans les tomes suivant, mais ici on laisse trop de choses en suspend pour donner véritablement envie de lire la suite. On a aussi une différence un peu trop marquée entre ces personnages de l’ombre (le petit groupe des chasseurs de Vampires) et ceux de la haute société anglaise (la mère de Victoria et ses amies sont assez irritantes à la longue…)
Ce que j’aurais aimé: avoir plus de détails sur la communauté des Venatores et qu’on explique d’avantage ce qu’est une Vis Bulla. Je regrette aussi le fait que l’héroine n’ai pas plus de difficulté que cela à affronter des Vampires qui sont sensés être plus puissants que le vampire de base (les Gardiens) alors qu’elle n’a qu’une dizaine de ces créatures sur son tableau de chasse.

Bilan:

Au final, un livre qui se lit plutôt bien, une histoire assez agréable mais sans grande surprise. Je ne suis pas certaine de lire la suite. Surtout par crainte de retrouver un travail d’édition aussi baclé que dans ce tome 1.

Note globale: 12/20